401 Transcription du chant par Julia Sauret

Pour la notation, j’ai fait le choix de ne mettre aucun rythme, si ce ne sont des queues aux notes plus longues. Ce choix, pour deux raisons

  1. un hymne est un chant en forme strophique, dont la première apparition date du IVème siècle. A cette époque, la transmission était orale. Les premiers signes de notations musicales datent de la moitié du IXème siècle, ce sont les neumes (petits carrés ou losanges, posés sur la portée).
  2. Sans rythmes, rien n’est figé et donc libre à chacun de le jouer, le chanter, l’animer, l’interpréter et ainsi de le faire évoluer et vivre.

Contribution de Julia Sauret

Vous pouvez, vous aussi, contribuer ou proposer une traduction de l’hymne ou de cet apport.